Accueil > Légalité des jeux d'argent en ligne : comment éviter les arnaques ?


    

rss NEWS




Découvrez quels sont les jeux d'argent autorisés et comment se prévenir des arnaques dans les salles agréées.

Légalité des jeux d'argent en ligne : comment éviter les arnaques ?

Jouer dans un casino en ligne, c'est un peu comme partir en
vacances dans un pays étranger : avant de vous embarquer pour une destination inconnue, il vaut mieux s'informer sur l'agence de voyage, la destination et les formalités légales à respecter. Sinon, vous risquez d'avoir de fort désagréables surprises…

Quels sont les jeux d'argent autorisés ?

Au préalable, vous devez vous interroger sur les dispositifs
légaux existants dans le pays où vous vivez. En France, le principe est très simple : vous ne pouvez miser de l'argent que sur les paris hippiques mutuels (exemple : le PMU), les paris sportifs à cote et en direct (mais uniquement pour les épreuves réelles validées par les fédérations et pour une liste déterminées de disciplines) et le poker.

Oubliez donc la roulette, les machines à sous, le black jack
et tous ces jeux de casinos si vous voulez éviter les ennuis lorsque vous souhaiterez parier et retirer vos gains. Les opérateurs tentent de faire pression sur le gouvernement français pour obtenir une évolution législative allant dans la sens d'une régularisation mais pour l'instant aucune évolution positive n'est à envisager.  Si vous êtes un fanatique des jeux de hasard, il ne vous reste plus qu'une seule solution : jouer en mode gratuit.

Vous devez aussi savoir que, parmi les jeux exclus de cadre
légal, figurent les paris en « spread betting » (ceux qui ne vous permettent pas d'anticiper le montant de vos pertes) et les « betting exchange » (c'est-à-dire les échanges de paris).

Quels sont les casinos autorisés ?


Il ne suffit pas de choisir le bon jeu pour rester dans la
légalité. Vous devez aussi jouer dans le bon casino en ligne francais, c'est-à-dire celui qui a obtenu la certification délivrée par l'ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne). Vous reconnaîtrez facilement ces salles au petit logo affiché sur leurs sites. En cas de doute, vous pouvez aussi consulter le site de l'ARJEL : vous y trouverez la liste de tous les opérateurs agréés.

Cette mesure de protection garantit notamment au joueur que
l'opérateur respecte un cahier des charges très strict, en particulier concernant la fiabilité et la sécurité des logiciels utilisés ou le traitement des données (informations de la carte d'identité, numéro de la carte de crédit ou du compte bancaire….). Concrètement, cela signifie que vous êtes pratiquement à l'abri des pratiques d'utilisation frauduleuse de vos données personnelles et bancaires, mais aussi des tentatives de piratage de votre système informatique.

En revanche, les prélèvements et autres taxations sont plus élevées que dans les poker rooms et salles de paris étrangères.

Y a-t-il des arnaques dans les salles agréées ?

C'est déjà beaucoup plus rare, car la certification est
longue à obtenir et très coûteuse pour les opérateurs. De plus, l'encadrement juridique, administratif et fiscal est tel que les salles est tel qu'ils n'ont pas une grande liberté de manoeuvre : par exemple, le taux de redistribution est fixé à 85 % pour toutes les institutions en ligne.  Cela déclenche d'ailleurs la grogne des opérateurs, qui voudraient pouvoir augmenter ce taux, alors que l'Etat met en avant la nécessité de minimiser les comportements de jeux abusifs.

Par contre, au niveau de la qualité du jeu proposé, tous les
sites ne se ressemblent pas. Prenons l'exemple du poker : d'une salle à l'autre, il va y avoir des différences notables en matière de performance du logiciel, de bonus, de fréquentation et de niveau des tournois…Pour éviter les déconvenues, il est alors préférable de se recourir à un guide en ligne spécialisé afin d'avoir toutes les cartes en main avant de commencer à jouer.


Publié le 15 Nov 2010    


buzzlink