Accueil > Roulez économique !


    

rss NEWS




Voici quelques astuces pour dépenser le moins possible à la pompe. Ce sera bon pour l'environnement et bon pour votre porte-monnaie.



Une conduite souple

La première chose à faire est d'adopter une conduite économique : cela signifie éviter de freiner ou accélérer brutalement. La conséquence est donc de proscrire toute conduite dite sportive ou nerveuse. Il va falloir gérer votre testostérone, messieurs !

En pratiquant ce l'on nomme désormais l'éco-conduite (comme le conseille Bison Futé), vous pourrez baisser votre consommation d'environ 1 à 2 litres au cent.

Appliquer cette règle peut diminuer votre consommation de carburant jusqu'à 40% ! Et ce n'est pas tout : une conduite souple permet de diminuer le coût d'entretien de son véhicule grâce à une usure moindre des pneumatiques et des freins.

Ménager votre mécanique à du bon, d'après les statistiques du gouvernement français, conduire de façon souple permet de réduire le risque accidentogène de 10 à 15% en moyenne. Pourquoi ? Parce qu'en étant moins stressé et en roulant moins vite, on anticipe bien mieux tous les problèmes de la route.

Pour conduire de manière souple, voici quelques conseils :

  • Maintenez une vitesse constante. N'accélérez ou ne freinez pas brusquement. En bref : évitez les à-coups.

  • Ne montez pas dans les tours :

    • Pour un véhicule diesel : passez votre vitesse quand votre compte-tour indique 2000 tours minute.

    • Pour un véhicule essence : passez votre vitesse quand votre compte-tour indique 2500 tours minute.

Anticipez vos déplacements

Le fait de prévoir à l'avance ses trajets permet au conducteur de savoir à quelle heure il doit partir. En anticipant (encore une fois) un éventuel problème, partez quelques minutes plus tôt. Vous serez nettement plus zen sur la route.

Pour les trajets courts, privilégiez les alternatives à la voiture

La consommation de carburant est maximale lors des deux premiers kilomètres d'un déplacement. Le temps que le moteur chauffe la surcommsommation est de 30 à 35%. Ces 2 premiers kms sont en conséquence aussi les plus polluants.

Si votre trajet est court, pensez donc aux transports en commun ou prenez votre vélo si vous n'avez rien de lourd à transporter. Et pensez que pour aller chercher les enfants à l'école, un peu de marche de leur fera pas de mal, et à vous non plus par ailleurs.

Préparez votre véhicule avant vos déplacements

Pour limiter votre consommation d'essence ou de gasoil, il est impératif de contrôler certains points de votre véhicule personnel.

Vérifiez tout d'abord l'état de vos pneumatiques. Si le témoin d'usure est apparent, il est nécessaire pour votre sécurité de les changer. Pour ne pas vous ruiner lors de cet achat, choisissez des pneus adaptés à votre budget sur Tirendo.fr.

Contrôlez aussi votre pression : sachez que des roues sous-gonflées augmentent le frottement et donc votre consommation. Cela peut même être la source d'accident ! Il existe des stations de gonflage dans la plupart des stations essence, demandez à la personne qui s'en occupe de vous fournir les outils nécessaires s'ils ne sont pas en libre-service.

Pour finir vérifiez régulièrement l'état des filtres à air et à carburant. Un filtre à air bouché entraîne une surconsommation de 10% et émission plus importante de particules polluantes dans l'atmosphère.

Autres conseils

  • Réduisez votre charge : ne laisser rien de lourd dans votre coffre si vous n'en avez pas une utilité immédiate.

  • Réduisez votre consommation électrique : par exemple n'utilisez pas la climatisation si ce n'est pas réellement nécessaire.



Publié le 19 Sep 2013    


buzzlink